croire-sans-voir“Écrire pour guérir”, c’est le Tome 2 de la série “Croire sans voir” qui a commencé avec “Ma Mort je m’en fous”. Ce Tome 2, c’est la suite, la continuité de mon dialogue avec Morgane, ma fille décédée en 2001 et qui, depuis l’au-delà, communique avec moi. Ces communications me permettent de me découvrir un peu plus chaque jour. Ce tome 2, c’est aussi et surtout un témoignage : j’apprends à me libérer de mes propres jugements, je prends conscience de la cage dorée dans laquelle je m’étais enfermée. Je découvre, j’apprends, je teste, j’expérimente et petit à petit, le voile se lève, le rideau se déchire et la frontière entre visible et invisible n’existe plus. J’accepte mes connections, je fais mon job de lumière, j’écoute, j’accueille, j’accompagne, je me réveille et me révèle. Dans ce Tome 2, je partage mon expérience avec envie car je suis en vie !

Mon dialogue avec Morgane

croire-sans-voir-le-livreCe livre, comme le premier, c’est une retranscription fidèle de nos dialogues. Chaque jour, je me suis assise devant ma feuille blanche et, à travers ma main et mon stylo, le contact s’établissait. Il s’agit souvent d’un jeu de questions-réponses, questions de ma part, les réponses de Morgane m’étant toujours d’un précieux conseil concernant l’invisible, les raisons de sa mort, et du fait que moi, je sois “restée”. Des réponses aussi à des questions que l’on se pose tous un jour : notre évolution spirituelle, notre compréhension du “Monde”, la Vie et l’après-vie….

Ce deuxième tome a mis du temps à arriver à la suite du premier. Quatorze ans exactement. Quatorze années durant lesquelles ma seconde fille, Sasha est née, j’ai ouvert un cabinet d’accompagnement, j’ai réalisé mes missions de médiateur. Puis, tout a de nouveau volé en éclat, pour la seconde fois de ma vie, je perdais tout du côté professionnel. Pourquoi ? Pour que j’arrive à lâcher prise et à accepter (enfin !) ce rendez-vous obligé avec moi-même. Et puis il y a eu l’amour aussi, avec mon mariage avec Sébastien.

Une fois que tout dans ma vie fut “posé”, le temps de la relecture et de la réécriture est venu. En effet, le premier jet a été écrit juste après le premier tome, un an jour pour jour après avoir posé le point final de “Ma mort je m’en fous”. Mais j’ai rangé le manuscrit dans une grande malle un peu comme si j’attendais quelque chose. Mais je ne savais pas quoi. Et plus de 14 ans se sont écoulés. J’ai alors repris ce manuscrit et j’y ai ajouté mes ressentis et mes réflexions, 14 ans plus tard.

Écrire pour guérir

Ce livre a été écrit sans but. Je ne sais d’ailleurs même pas pourquoi j’ai repris la plume ! Mais il y a au fond de moi cette force incroyable qui arrive à faire taire mon mental pourtant si fort et si présent…. On ne guérit jamais de la mort d’un enfant, on apprend à vivre avec et à accepter une autre forme de vie. Pour moi, il n’y avait que deux options après la mort de Morgane : mourir ou vivre, mais vivre “en vrai”, pas par procuration et en m’ouvrant à ce qui dépasse mon entendement, m’ouvrir à l’inconnu, à l’invisible. C’est aussi oser me connecter à des énergies, à un monde que je ne connaissais pas … oser être médium car aujourd’hui, je sais que je n’entends pas que Morgane, mais qu’il y aussi ceux que pudiquement je nommais “eux” à l’époque. Maintenant je sais qu’ils étaient Mes Guides

Le départ de Morgane est une ouverture sur mes missions de vie, nos âmes étaient d’accord, avaient passé un “pacte”. Morgane est un révélateur pour moi ; grâce à elle je ne passe pas ma vie à somnoler, je vis en toute liberté. Bien sûr j’ai encore des peurs !  Mais plus j’avance moins je sais et plus je sens !

Écrire pour guérir, le livre

Si ce livre vous intéresse, vous pouvez vous le procurer ici :


Ce prix inclus les frais de port en France



Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone