Se débarrasser du sentiment de culpabilité, c’est possible

Je m’adresse à celles et ceux qui ont  envie développer des dons de :esther-guerin-se-liberer-de-sa-culpbalite

  • Médiumnité,
  • Clairvoyance,
  • Magnétisme
  • Force pensée…

Excellente nouvelle ! Tout le monde a ces capacités.  Mais pour entendre, voire, sentir, il est obligatoire « d’aller bien » « d’être propre sur soi » pour recevoir les messages. C’est pourquoi, je vous propose donc de commencer par la base :

  •  en posant  les fondations,
  • en travaillant sur votre nature humaine,
  • en  démystifiant le sensationnel.

Allez hop, c’est parti !  Commençons, par ce qui vous empêche de voir, sentir, entendre les messages de vos Guides, de vos Anges, de l’Univers . De quoi s’agit il ?  Tout simplement  de votre sentiment de culpabilité…

Comment se manifeste le sentiment de culpabilité :

esther-guerin-les-6-crimes-imaginairesJe parle du sentiment de culpabilité et non de la culpabilité, il me semble nécessaire de faire la distinction. Entre, la culpabilité, qui est un fait objectif, exemple : quand on commet un acte répréhensible on est coupable qu’on le sente ou non. Et  le sentiment de culpabilité qui lui, est de l’ordre subjectif : ainsi une personne peut ne pas se sentir coupable d’un acte répréhensible, mais par contre se sentir coupable d’un acte qui ne l’est pas. Le meilleur exemple pour illustrer mon propos est celui de Herr Eichmann, grand criminel de guerre nazi.  Lors de son procès, ce monsieur ne se reconnut coupable d’aucun crime. Par contre, il rougit de confusion lorsque le Procureur lui reprocha de ne pas s’être levé au moment du verdict comme l’étiquette l’exigeait.

 

Ce qu’il est important de bien comprendre :

C’est que  ce fameux  sentiment de culpabilité représente une des plus grandes sources de souffrances et de misère humaine. Car ce sentiment vous empêche de vous accepter tel que vous êtes et donc de vivre vos expériences dans l’amour.  Si l’on part du principe que Votre “mission d’Etre” sur Terre consiste à évoluer et à vivre des expériences dans l’acceptation. Alors, s’accuser est le contraire de s’accepter . Donc,   tant que vous vous accuserez de quelque faute que ce soit vous resterez pris dans l’engrenage du sentiment de culpabilité, ce qui enfreint votre évolution spirituelle.

D’où vient ce sentiment de culpabilité ?

Il vient de l’influence des parents, des éducateurs, des religions, de vos croyances limitantes, de vos peurs, de vos blessures non réglées. Ce sentiment de culpabilité contribue à vous maintenir dans ce que vous n’êtes pas ! Bien entendu, il n’avance jamais à visage découvert, mais  se cache derrière certains comportements que vous pouvez repérer vous-même.

Quelques exemples de comportements répétitifs :

  • Se sentir indigne de prendre des vacances ou du bon temps alors que la maison n’est pas rangée ou bien qu’il vous reste un dossier à traiter.
  • Préférer vivre avec un compagnon ou une compagne qui ne vous convient pas, de peur d’être heureux…ou bien choisir un métier qui ne vous convient pas.
  • Se faire sans cesse des reproches, se croire responsable des conflits ou des erreurs de ses proches.
  • Ne pas savoir accepter un mot d’affection ou un compliment sans chercher le sens caché.
  • Culpabiliser  à chaque fois que vous prenez du plaisir à faire quelque chose car on vous a appris que la vie n’est que devoirs et sacrifice et que l’argent ne se trouve pas sous le sabot d’un cheval.
  • Qui ne s’est jamais senti (e) en insécurité face aux autres ?  Ou a cru qu’il ou qu’elle ne l’aimait pas.
  • Offrir des cadeaux pour se faire pardonner une longue absence ou une colère.

Les véritables coupables : les 6 crimes imaginairesles-6-crimes-imaginaires

La liste est longue…j’arrête donc là. Et je vous propose de découvrir les 6 crimes imaginaires pour comprendre et sortir de votre sentiment de culpabilité. Bien souvent vous allez vous « sentir coupable » d’un ou plusieurs crimes imaginaires. Nul besoin de continuer à se flageller,  je vous rappelle que vous n’avez  commis aucun de ces crimes imaginaires. Car,  ils sont fondés sur des auto accusations erronées et des messages destructeurs provenant des personnes ayant eu autorité sur vous (parents, enseignants, éducateurs…la liste est longue).

Mettre en mots des maux est salvateur. C’est pourquoi,  tout au long de cette semaine je vais détailler ces 6 crimes imaginaires…qui sont :

  • Surpasser les membres de sa famille
  • Etre un fardeau
  • Voler l’amour de ses parents
  • Abandonner ses parents
  • Trahir les siens
  • Etre fondamentalement mauvais

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Cet article a 2 commentaires

  1. Grenet Georgia

    Coucou,
    C’est moi ta petite soeur, je suis en mode insomnie et de fil en aiguille je suis arrivée sur ton site que je n’avais jamais visité.
    Il est génial, il est beau, on a envie de tout lire en même temps! Masha Allah tu assures!
    Je te jure devant Dieu qu’en écrivant, là tout de suite, j’ai le sourire, un sourire de “je ne sais pas quoi” mais à chaque fois que j’inspire le sourire devient plus grand de bien être. (phrase non Française vive les fautes de syntaxe!)
    Voilà ça vient : ton site fait du bien! C’est comme si je m’asseyais sur un canapé moelleux, dans une belle pièce qui me plaît, aux couleurs que j’aime et qui apaisent et que je lisais un livre qui me passionne et tout n’est que calme et paix, lumière aussi…
    Un mot raisonne en moi : Réussite, tout ce que j’écris c’est ce que je ressens à l’instant même. Wahou la je ne peux plus écrire car trop de belles images se bousculent en moi mais c’est génial!
    Bisous

  2. Esther Guérin

    Merci pour ce partage sister ! Très heureuse de “l’effet” ou les Fées produit belle journée

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *