Les 6 crimes imaginaires, sortir de sa culpabilité Jour 3

On poursuit le travail de libération,  alors pour celles et ceux qui prennent le train en marche je vous partage les liens suivants :

Pour en savoir plus sur la manière dont ce sentiment de culpabilité a pris racine en vous,  cliquez ici,

Pour découvrir le crime imaginaire n 1 Surpasser les membres de sa famille + exercice pour se libérer de cette croyance limitante et erronée, c’est par là

Pour découvrir le crime imaginaire n 2 Etre un fardeau + exercice pour se libérer de cette croyance limitante et erronée, on clique par là 

Donc aujourd’hui, nous abordons deux thèmes liés à l’Amour, cela peut vous apporter un éclairage sur la manière dont vous construisez votre relation de couple…

Voler l’amour de ses parents – crime imaginaire n 3

6-crimes-imaginaires-esther-guerinCe crime imaginaire est celui dont s’accuse la personne  qui était la préférée de ses parents. Si ce la fait sens pour vous, alors vous aurez tendance à penser qu’en recevant l’amour dont votre frère, ou votre  sœur, semblait avoir besoin pour s’épanouir, vous lui avez  volé la force vitale qui l’aurait rendu heureux. C’est un peu comme si votre mère vous avez trop nourri en laissant votre frère/votre sœur  mourir de faim. Vous vous sentez coupable d’être le/la préféré(e) de vos parents.
Vous avez  aussi parfois l’impression d’avoir volé de l’amour si l’un de vos parents vous aimez  plus tendrement qu’il n’aimait son conjoint/sa conjointe.  La culpabilité ici risque d’être forte, car liée au plaisir.

Abandonner ses parents – crime imaginaire n 4

Ce crime imaginaire est le fait de devenir indépendant, d’avoir ses propres opinions et de se séparer de ses parents, physiquement et émotionnellement. Certains parents, en se plaignant et en jouant aux martyrs, font comprendre à leur enfant qu’ il devient indépendant, qu’il fait preuve de cruauté. Ils s’attendent à ce qu’il prenne soin d’eux et ne les quitte jamais. Si vous avez eu de tels parents, peut être vous sentez vous coupable et vous punissez vous en sabotant votre vie pour expier ce soi disant crime d’abandon à l’encontre de vos parents. 

Cela fait fait sens ? Résonne en vous ?

Je vous propose un exercice pour sortir de votre sentiment (senti – ment ) de culpabilité lié au crime imaginaire  3 “Voler l’amour de ses parents et au crime n 4 “Abandonner ses parents” Pour chaque crime imaginaire identifié, il vous est demandé de refaire l’exercice en totalité. La structure reste la même pour les 6 crimes.

1 Décrivez la situation pour laquelle vous vous sentez coupable :

Exemple : je n’ose pas parler argent avec mes parents et dire combien je gagne car je sais que mes revenus sont 4 fois supérieur aux leurs

BESOINS 

2 Lorsque vous vivez cette culpabilité, cela vous empêche :

2/1 DE FAIRE 

Exemple : de faire des projets

2/2 D’AVOIR

Exemple : des rapports d’égaux à égaux  (ego ?!)

3/2 D’ ÊTRE

Exemple : de me sentir libre avec eux, d’être authentique, d’être moi même

PROBLÈME esther-guerin-les-6-crimes-imaginaires

3 Le fait de ne pas pouvoir ( reprendre vos réponses 2/1- 2/2- 2/3) vous fait vous sentir comment ? Répondre uniquement avec des adjectifs

Exemple : Le fait de ne pas pouvoir faire des projets, d’avoir des rapports d’égaux à égaux, de me sentir libre  avec eux, d’être authentique me fait me sentir : agacée, colérique.

ACCUEIL

Je me sens coupable de me sentir (reprendre réponse n3) agacée et colérique dans la situation mentionnée au (réponse 1) quand je n’ose pas parler argent avec mes parents et dire combien je gagne. Je me donne le droit de me sentir coupable de (réponse 3) d’être agacée et colérique je ne me juge pas, je ne me condamne pas,  je m’autorise à me sentir comme cela dans mon corps, mon être et mon esprit. J’accueille totalement cette culpabilité.

GRATITUDE : Merci mon Dieu, mon Maître Intérieur (nommez en fonction de vos croyances) de m’aider à régler cela.

Prendre 3 grandes inspirations pour intégrer ce que vous venez de découvrir…

Conclusion : plus vous accepterez que pour le moment vous avez le Droit d’avoir ce sentiment de culpabilité, ces croyances limitantes, ces peurs, plus la paix et l’harmonie  s’installeront  en vous et de par ce fait votre sentiment de culpabilité diminuera, vous pourrez donc agir ETRE et agir en fonction de vous besoins (réponse 2)

Voilà à vous de jouer, belle journée à demain pour le crime imaginaire suivant.

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *