Les manifestations de l’invisible dans ma vie de tous les jours

Les paroles s’envolent, les écrits restentmanifestaions-de-linvisible-esther-guerin

Au départ, j’ai souvent douté des manifestations de l’invisible dans ma vie de tous les jours. En effet, je croyais avoir une imagination très voire trop  fertile. Alors j’ai cherché des moyens pour me rassurer ; l’écriture en est un. Comme j’aime les beaux cahiers et les jolis stylos, écrire sous la  forme d’un journal m’a séduit. De plus cela me permet d’inscrire une date, ce qui rassure mon cher mental.  Parfois il m’arrive de relire mes écrits.  Très souvent je m’exclame  : “Oh mince, c’est dingue ! Comment ai je pu   oublier ! Pourtant c’était écrit” Aujourd’hui nous sommes le 23 février 2017.  Je vous partage un extrait de la journée du 9 Août 2016.

Quand l’invisible décide de se manifester  dans ma vie

“Mardi 9 Août 2016.  Au fond de moi sommeille  cette envie d’écrire le tome 3. C’est dingue, fou et impalpable, je n’ai pas de trame comme d’habitude, mais c’est reparti sans l’ombre d’un doute. Début Mai, « l’information m’est arrivée »comme par enchantement,  qu’à St Savinien (village où j’ai passé mon enfance) allait se tenir le premier salon des Éditeurs de Charentes maritimes ! Alors, j’ai eu « l’idée » certes je me dois d’écrire, « on » m’a insufflé l’idée de m’y rendre avec 27 pages du deuxième livre (en cinq exemplaires).”manifestaions-de-linvisible-esther-guerin

Un éclairage s’impose

 J’ai écrit un livre à 4 mains avec Morgane ma fille aînée qui a pris son envol un jour de janvier. A l’issu de ce premier échange avec l’invisible, Morgane m’a donné rendez vous un an un jour pour jour pour écrire un deuxième livre. 

Revenons, si vous le voulez bien  à l’extrait du journal 

“Je n’ai toujours pas tout compris, surtout le dépôt de seulement 27 pages du second manuscrit, néanmoins, je me suis exécutée. C’est ainsi qu’ accompagnée de ma petite famille, je me suis rendue à St Savinien. Une fois de plus, mon mari m’a “poussé” à aller à la rencontre des Editeurs, et il a eu raison ! C’est  donc avec beaucoup, mais beaucoup de réticences, et fermée comme une huître (normal en Charente Maritime !), voire même arrogante que je suis arrivée au salon ! Évidemment, j’avais mis en place ma batterie de cuisine, histoire de me protéger, mais me protéger de quoi exactement ?  C’est sans doute encore un vieux mécanisme de défense crée par mes croyances limitantes.

Mon rendez vous avec l’invisible devenu visible

“Nous avons donc commencé à faire le tour « des popotes ». Un stand m’a interpellé « La Grange de Mercure ». Tout le monde me semblait sympathique. De plus, je ne ressentais pas ce truc qui me met si mal à l’aise : « l’égo surdimensionné … de certains, se prenant pour l’élite » J’ai donc déposé les 27 pages d « Écrire pour guérir », je ne me suis pas étendue sur le sujet.  Puis, nous avons fait le tour du salon et nous sommes repartis. Je n’ai pas eu conscience tout de suite de la guidance ! Néanmoins j’étais attirée, comme aimantée par l’énergie qui émanait de ce nom , La Grange de Mercure”

 Les signes concrets (qu’on crée) de l’invisible

“Hier, le 8/8/2016 (que de 8!)  nous (Sébastien et moi) avions rendez-vous avec « La Grange de Mercure ».… euh, début d’une nouvelle aventure ! Youpi !…L’acceptation du deuxième manuscrit, et cerise sur le gâteau, réédition du premier livre « Ma mort, je m’en fous » ! Avec l’idée de créer  la collection « CROIRE SANS VOIR » composée de plusieurs tomes :croire-sans-voir-esther-guerin

Tome 1 – Ma mort, je m’en fous

Tome 2 – Écrire pour guérir

Tome 3 – En cours d’écriture

Petit partage autour de la manière dont est née l’idée de la création de la collection . Outre, le fait que je trouve  le comité de lecture fort sympathique, accueillant, avec une grande ouverture d’esprit. Il s’avère que ce dernier  a lu avec bienveillance les manuscrits et cette collection s’est imposée à eux, comme une évidence car page 79 d’un des 2 manuscrits il est écrit Croire sans voir ! Et tout simplement un des membres du comité a suggéré de créer une collection.”

Comment faire pour que l’invisible devienne visible ?shutaido-esther-guerin

“Il me semble plus judicieux d’écrire comment être.  En effet, si je reste dans le faire rien ne se passe ! J’arrive à voir, sentir, capter  l’invisible seulement si je suis dans mon unité d’être. D’ailleurs c’est écrit 1 Visible. Il me suffit de m’aligner, d’ être centrée et le voile se lève. Qu’ai-je envie de dire ou d’écrire … ? ce n’est pas défini, en tous cas, à l’instant T, ce qui m’anime, c’est la foi  en l’invisible . “

Une autre clé de perception

“Si je fais abstraction de mon mental et de mes peurs, si j’écoute simplement  mon intuition, je constate que je suis guidée. Preuve en est  « 2 livres vont voir le jour ». Quel beau cadeau ! Et bien que  les sujets comme la loi d’attraction, la loi d’abondance, la synchronicité, fassent déjà l’objet de nombreux ouvrages, j’ai envie de partager mes trucs et astuces, mes échecs, incompréhensions et réussites, en compagnie de l’invisible. Je n’ai pas la prétention de révolutionner le système, quoique ! Mais plutôt l’ envie de vous partager mes expériences pour qu’à votre tour, vous puissiez être acteur et non plus spectateur de votre vie !”

 

Un vœu, une force pensée, une demande de l’invisible…manifestaions-de-linvisible

« Construire une chaîne humaine puissante et réconfortante pour un monde meilleur ». En route pour l’aventure ?

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *